Accueil


My Sassy Girl


Corée du Sud, 2001, 2 h 00, couleur, VO
Réalisation : Kwak Jae-yong
Scénario : Kwak Jae-yong, d'après un roman de Kim Ho-sik
Photographie : Kim Sung-bok
Musique : Kim Hyeong-seok
Interprètes : Jeon Ji-hyeon, Cha Tae-hyun, Han Ji-hyun, Kim In-mun, Song Ok-sook
Source : Centre Culturel Coréen


Un jeune homme tombe raide dingue amoureux d’une fille extravagante et insolente. Ce coup de foudre le projette dans une cascade de catastrophes plus délirantes les unes que les autres.

Succès phénoménal de l’été 2001, cette comédie punchy et gentiment provocante a aussitôt propulsé son énergique actrice Jeon Ji-hyeon au rang d’icône de la jeunesse asiatique branchée. Mannequin pour divers produits, de Tokyo à Shanghai, elle est aujourd’hui l’une des vedettes les plus importantes d’Extrême-Orient. Le film fera prochainement l’objet d’un remake à Hollywood.




- critique sur cineasie.com
- critique sur nihon-fr.com
- critique sur sancho-asia.com
- critiques sur fantastikasia.net
- deux points de vue sur orient-extreme.net
- site officiel (en anglais)






Vous pouvez donner votre avis sur ce film !
Il suffit de remplir ce formulaire...



mad - 27 mars à 17:45

My Sassy Girl est une rafraîchissante comédie romantique qui nous venge des centaines de bluettes alignées au kilomètre par le cinéma occidental. C'est aussi et surtout un film très corrosif pour un pays où la femme se doit d'être très soumise et effacée (malheureusement, ils sont loin d'être les seuls). Ici, au contraire, l'héroine est une jeune femme complètement imprévisible et frappadingue qui n'hésite pas à mettre son "petit ami" dans les situations les plus délicates. D'une rencontre en état d'ébriété à une prise d'otage dans un parc d'attractions, sans oublier diverses mandales et humiliations, le pauvre garçon en prend pour son grade. Tout cela serait parfait si le côté absurde et déjanté ne cèdait du terrain à un sentimentalisme beaucoup plus classique dans le dernier acte. Dommage. Reste une belle succession de vignettes drolatiques.



  vendredi 17 mars à 19h15
à Laval (Cinéville)
» en présence de Adrien Gombeaud


mercredi 22 mars à 20h30
à Mayenne (Le Vox)


jeudi 23 mars à 20h30
à Château-Gontier (Le Palace)


vendredi 24 mars à 20h30
à Evron (Le Sélect)


dimanche 26 mars à 14h00
à Ernée (Le Majestic)


lundi 27 mars à 16h00
à Laval (Cinéville)


mardi 28 mars à 13h30
à Laval (Cinéville)